Pranayamas : le souffle au coeur de la pratique du yoga

sophie_bernaille_yoga_montagne

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Je me souviens de mes premiers cours de yoga. Les postures, l’intensité. Comment respirer correctement alors que tout est nouveau, difficile et intense? Je n’avais que très peu conscience de ma respiration et son impact sur mon corps. Petit à petit, en pratiquant, les postures sont devenues plus confortables, laissant plus de place à mon attention sur le souffle et ses bienfaits. 

L'importance du souffle

Le système respiratoire influence tous les autres mécanismes de nôtre être, de la digestion au système endocrinien. Une respiration optimale permettra d’oxygéner aux mieux nos cellules pour un meilleur fonctionnement du corps dans son ensemble. Dans la pratique du yoga, dans laquelle on recherche l’apaisement mental, on parle souvent de son impact sur le système nerveux parasympathique. Celui-ci, de manière générale, ralentit et calme. En amenant l’attention sur notre respiration, en la ralentissant, en la rendant plus douce et profonde, nous avons donc le « pouvoir » de calmer notre mental, d’améliorer notre digestion, notre capacité pulmonaire, nos performances sportives, nos sensations physiques, et tout le fonctionnement de notre corps.

Respiration et yoga

yoga_chamonix_sophie_bernaille1

Dans un cours de yoga, l’attention au souffle est primordiale : celle-ci se développe au fur et à mesure au cours de la pratique. Par exemple dans un cours de yoga vinyasa, la respiration Ujjayi est maintenue durant toute la séance. En yoga, on pratique également des exercices de respiration précis : les pranayamas. « Prana » est l’énergie vitale,  » ayama » est le fait d’affiner. J’aime beaucoup ce terme plutôt qu’ « améliorer »,  » développer » car il implique la douceur et la progressivité. 

Développer son attention à la respiration

« Pendant une séance de yoga : si vous débutez en yoga, soyez patient. Il faut un peu de temps pour intégrer les postures , les placements. Une fois que ceux-ci deviendront un automatisme, une fois que vous serez installé dans votre posture, vous pourrez accorder beaucoup plus d’attention à votre respiration. Ralentissez-là, adoucissez-la. Dans les postures plus avancées, nous avons parfois tendance à bloquer notre respiration : de la même façon, plus vous vous approprierez la posture, plus vous serez à l’aise et plus vous pourrez observer votre souffle. Patience! 

Dans une pratique de pranayamas : il est très bénéfique d’inclure au moins un ou deux exercices de respiration à vos séances. Mon conseil : faites simple ! Certains exercices sont très avancés, mais il n’est pas nécessaire d’aller vers ceux-ci avant d’avoir intégrer les pranayamas de base. L’idéal est ensuite de pouvoir vous connecter à votre respiration dans votre quotidien.

Respiration complète

La respiration complète ou respiration yogique est un excellent exercice pour prendre conscience de son souffle dans sa globalité. A la fin de l’exercice, prenez un temps, les bras le long du corps, pour observer votre respiration dans sa globalité : à l’inspiration, le ventre se soulève, les côtes s’écartent, la poitrine monte. A l’expiration, la poitrine redescend, les côtes se rapprochent et le ventre se relâche.

respiration_complete_yoga_chamonix
relaxation_respiration_yoga
exercices_respiration_yoga

Allongé sur le dos, placez les mains sur le ventre et observez celui-ci qui se soulève à l’inspiration et redescend à l’expiration. Vous pouvez garder une respiration naturelle ou amplifier le souffle de façon progressive. Restez concentré sur ce mouvement

Placez les mains sur les côtes. Observez celles-ci s’écarter à l’inspiration, et se rapprocher les unes des autres à l’expiration. Continuer à vous focaliser sur ce mouvement, sentez l’espace qui se crée autour de la cage thoracique

Décalez les mains sur votre poitrine, le bout des doigts sur les clavicules. Sentez le haut de votre corps se soulever sur chaque inspiration, et redescendre sur chaque expiration. 

C’est en s’exerçant que vous parviendrez petit à petit à développer votre conscience du souffle, qui vous ramènera à l’instant présent. En respirant de manière plus consciente et plus ample, votre corps bénéficiera d’une meilleure oxygénation et d’un meilleur fonctionnement global.  Vous parviendrez plus facilement à un état de relaxation et de bien-être. Bonne pratique !

Plus à explorer

Conseils pratiques

Livre Yoga et Trail éditions Glénat

Mercredi 22 septembre, mon livre Yoga et Trail aux éditions Glénat sera disponible en librairie. Une invitation à pratiquer en parallèle de la course en

yoga_chamonix_montagne
Philosophie du yoga

Ôde à la verticalité

Du sommet des montagnes aux petites profondeurs des mers et des lacs, il me prend parfois comme une irrépressible envie  de verticalité. En escalade ou en apnée.